Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 16:40

Aperçu sur La situation sécuritaire en Tunisie.

Par Bayrem TOUNSSI

 

Durant les deux années de gouvernance de la Troïka, la Tunisie a connu une montée de la violence. Des incidents divers ont été enregistrés. Des heurts entre étudiants

salafistes et progressistes, dont certains de l’Union générale des étudiants tunisiens, ont

eu lieu à la faculté de lettres, le 7 mars 2012. La journée du 9 avril 2012, journée de la fête des martyres, a été la scène de violents heurts entre les manifestants d’un côté et les policiers et quelques milices obscures de l’autre. Ces mêmes milices, ont été encore une fois en action, avec une violence délibérée, contre les militants de l’UGTT, devant le siège de la centrale syndicale le 4 décembre 2012. En même temps, plusieurs meetings de partis de l’opposition ont été les victimes de perturbations ou de sabotage, comme celui de Nidaa Tounes à Djerba. Le 18 octobre 2012, les membres de la LPR sont allé jusqu’à tabasser et lyncher à mort le coordinateur de Nidaa Tounes dans la ville Lotfi Nagdh. Le 6 février 2013, a été un vrai séisme pour la Tunisie. Le leader du front populaire, fervent militant progressiste et farouche opposant au politique de la Troïka, Chokri Belaid est assassiné par balles devant son domicile. Ce malheureux événement a fait sortir les tunisiens en masse contre le gouvernement, qui a consenti à démissionner. Moins de 6 mois plus tard, un autre leader du font populaire, le député à l’ANC Mohamed Brahmi, est assassiné devant son domicile. Après les assassinats politiques, la Tunisie découvre que s’est montagnes sont le quartier générale de groupes terroristes. Les opérations de ratissage et les affrontements avec ces derniers ont fait prés de 20 morts au sein de l’armée et des agents de la garde nationale. Le terrorisme est décidément résolu à franchir une étape encore plus meurtrière et aveugle. Un kamikaze s’est fait exploser mercredi sur une plage près de la station balnéaire de Sousse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ATNF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : associationdestunisiensdunorddelafrance
  • Contact

Bienvenue sur ATNF

france-tunisie2.pngATNF: créée en 1993, l'association des Tunisiens du Nord rassemble des personnes d'origine Tunisienne, vivant dans le Nord-Pas-de-Calais et revendiquant une citoyenneté d'ici et là-bas. La lutte contre les discriminations et le racisme dans la société Française fait partie des objectifs de l'association, mais aussi la défense et la promotion des droits de l'Homme, et notamment des droits des femmes en Tunisie.

ATNF afit au quotidien sur le territoire du Nord-Pas-de-Calais, en partenariat avec diverses associations, telles que la Ligue des Droits de l'Homme, pour faire valoir la citoyenneté des migrant(e)s d'origine tunisienne au sein des deux territoires.

ATNF vient de fêter l'anniversaire de la chute du régime de Ben Ali, évènement à l'occasion duquel l'association avait été amené à jouer un rôle de leader et de catalyseur des revendications sociales des tunisiens au sein du territoire Nord-Pas-de-Calais. C'est naturellement que les membres de l'association s'interrogent sur le renouveau politique et le modèle démocratique proposé désormais en Tunisie, car le choix des dirigeants et le changement de législation a nécessairement un impact sur les citoyens immigrés et vivant sur notre territoire. Le statut des femmes pose notamment question: le nouveau régime sera t-il porteur d'une évolution pour les droits de l'Homme, pour ceux des femmes d'une évolution pour les droits de l'Homme, pour ceux des femmes en particulier, pour l'égalité entre les sexes et les libertés individuelles ? Ces questions ont mené ATNF à porter au sein du territoire régional un projet de séminaire interrogeant ces problématiques d'actualité.

l'ATNF est membre de la Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) au niveau national.

Recherche

Liens